FORMATIONS

Master BioSciences et Ingénierie de la Santé (BSIS)


Objectifs de la formation

Les biosciences et l’ingénierie de la santé sont en pointe des travaux de recherche actuels en biologie et en médecine.

Les fondements scientifiques du Master BSIS exploitent les interactions fortes entre les nombreuses disciplines appliquées aux domaines de l’ingénierie et du biomédical : biologie, biophysique, biochimie, biomathématiques, biomécanique, bio-informatique, bio-imagerie…, mais aussi celles tournées vers les recherches fondamentales sur la structure et la fonction des macromolécules et des mécanismes moléculaires et cellulaires les impliquant.

Le Master BSIS s’adresse à des étudiants issus de cursus diversifiés et s’appuie sur une équipe de formation largement pluridisciplinaire. Il s’inscrit ainsi comme le lieu propice et privilégié de regroupements disciplinaires voire institutionnels et le creuset de collaborations et de travaux de recherche inter- et pluri-disciplinaires en biosciences, bio-ingénierie et ingénierie de la santé.

Les objectifs de la formation sont de faire acquérir un ensemble cohérent de connaissances fondamentales, scientifiques et techniques, théoriques et pratiques, et d’outils méthodologiques et organisationnels dans les domaines de la bio-ingénierie cellulaire et tissulaire, de la biologie moléculaire, de la biochimie, de l’enzymologie, de la biologie structurale, du génie biologique et médical et du médicament, pour ensuite les appliquer à l’analyse, l’expertise et la résolution de problèmes concrets issus d’expériences ou de situations professionnelles. Une filière trans-Masters vise en outre à la formation des enseignants du secondaire en Sciences de la Vie et de la Terre.

Un intérêt particulier est porté par les équipes pédagogiques des différentes spécialités au projet personnel et professionnel de chaque étudiant. Au travers de travaux en groupes et en projets, les objectifs pédagogiques sont également de permettre aux étudiants de développer leurs capacités d’autonomie, d’intégration, d’organisation et de communication.

Une participation significative d’intervenants extérieurs (professionnels des secteurs publics et privés) aux enseignements, complète les connaissances et apporte les savoir-faire spécialisés dans les différentes spécialités du Master.

Au niveau régional (Grand Est) et dans le cadre élargi de l’Université de la Grande Région (UGR, regroupant les universités de Lorraine, Sarre, Luxembourg, Liège, Trèves et Kaiserslautern), le Master BSIS constitue une offre originale et unique qui regroupe les compétences et s’appuie sur les forces de recherche en Biosciences, Bio-Ingénierie et Ingénierie de la Santé situés sur les sites des facultés de Médecine, de Pharmacie et des Sciences et Technologies ainsi que du CHU de Nancy.

  • Le Master s’appuie sur les équipes labellisées, dont la liste est donnée ci-après, qui ont confirmé leur intérêt pour l’accueil d’étudiants en stage de M2 et la participation de leurs enseignants-chercheurs et chercheurs aux enseignements.
  • Le Master BSIS s’appuie sur la participation des enseignants-chercheurs et chercheurs (enseignements, accueil d’étudiants en stage) des principaux laboratoires de l’Université de Lorraine (UL) impliqués dans les secteurs des Sciences Biologiques et de l’Ingénierie pour la Santé. Dans ces domaines, au sein de l’UL, elle constitue ainsi une offre de formation unique et unifiée dans un souci de cohérence, de visibilité et de lisibilité accrues pour les étudiants.

Parcours

Le Master BSIS est organisé sur 2 années (M1 et M2). Les différents parcours de M1 s’articulent avec cinq spécialités de M2.


Poursuite d’études
  • Pour toutes les spécialités de M2 (indifférenciées), les étudiants accèdent à des formations menant à une insertion professionnelle directe ou bien pouvant être prolongées par des formations longues en recherche. La spécialité BMBI-PT constitue plus particulièrement le fer de lance de la formation en termes de finalité recherche.
  • Les contenus des Unités d’Enseignement (UE) proposées en ossature et en différenciation offrent un choix raisonnable de combinaisons adaptées à un projet d’insertion professionnelle directe ou à une poursuite en doctorat.
  • Le Master BSIS est adossé principalement à l’école doctorale (ED) Biologie-Santé-Environnement (BioSE) et partiellement à l’ED IAEM-Lorraine (Informatique, Automatique, Electronique et Mathématiques) avec le soutien des forces de recherche des principaux laboratoires de l’UL impliqués dans le domaine des Sciences Biologiques et de l’Ingénierie pour la Santé.
  • Des laboratoires étrangers (luxembourgeois, belges, allemands, autrichiens) sont également impliqués, notamment dans le parcours international RNAES de la spécialité BMBI-PT. Il s’agit de laboratoires associés voire labellisés qui participent à l’accueil d’étudiants stagiaires ou aux enseignements.

Lieux de formation
  • Faculté de Médecine de Nancy
  • Faculté de Pharmacie de Nancy
  • Faculté des Sciences et Technologies de Nancy
  • ENSIC, Nancy
  • ENSAIA, Nancy
  • CHU de Nancy
  • Centre Alexis Vautrin (CAV), Nancy
  • Université de Sarrebruck (spécialité BMBI-PT parcours internationaux)
  • Université de Liège (spécialité BMBI-PT parcours internationaux)
  • Université du Luxembourg (spécialités BMBI-PT parcours internationaux)

Publics concernés
  • Les publics visés pour entrer en M1 du Master BSIS sont les étudiants issus prioritairement des licences Ingénierie de la Santé (IS), Sciences du Vivant et de l’Environnement (SVE), Sciences pour l’Ingénieur (SI) et Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives (STAPS) de l’UL ou d’autres universités.
  • Ces 4 licences de l’UL donnent accès de droit en M1. Cette année constitue une année de convergenceégalement pour les étudiants de licences équivalentes d’autres universités, et pour des étudiants en réorientation issus d’autres Masters ou d’écoles d’ingénieurs mono- ou pluri-disciplinaires, en France ou à l’étranger.
  • La structure du M1 en socle commun (S7 et S8) permet d’une part, l’enseignement de concepts de base propres aux domaines scientifiques et techniques d’intérêts et d’autre part, l’intégration de la diversité des formations initiales de l’ensemble des étudiants. Les choix d’orientation vers les différentes spécialités du M2 s’effectuent au travers des combinaisons d’UE d’ossature et au choix proposées en S7 et S8.
  • Le Master BSIS est également accessible aux étudiants d’écoles d’ingénieurs selon leurs disciplines et projet personnel, ainsi qu’à ceux des cursus de Santé. En effet, les différentes spécialités de M2 du Master BSIS présentent une offre diversifiée également d’intérêt pour les nombreux étudiants n'ayant pas réussi aux concours de 1ère année de Médecine ou de Pharmacie leur permettant de revenir vers des professions en rapport avec leur projet professionnel initial.
  • Les modalités de recrutement sont les suivantes :
    • En M1 : entrées de droit (licences IS, SVE, SI et STAPS de l’UL) et sur dossier (autres),
    • En M2 : entrée sur dossier, ou dossier et entretien (téléphonique et/ou en présentiel).
    • Afin de permettre aux étudiants un choix de réorientation adaptée à leur intérêt, des passerelles existent :
    • à l’intérieur du Master, entre les parcours de M1 et les spécialités de M2,
    • et avec d’autres Masters (ISC, FAGE, GPRE) ou écoles (ESSTIN, ENSEM), soit pour accueillir des étudiants issus de ces formations en M1 et en M2 selon le niveau et les disciplines, soit pour permettre à des étudiants du Master BSIS d’aller vers ces formations.
    • Dans le cadre d’une collaboration en place depuis 2002, les étudiants de l’option Technologies Médicales de l’ESSTIN (Ecole Supérieure des Sciences et Techniques de l’Ingénieur de Nancy) viennent compléter leur cursus en validant des UE de M1 et M2. Au sein du Master BSIS, cette approche sera étendue et renforcée pour les étudiants du Master ISC (Ingénierie des Systèmes Complexes) qui pourront, dans le cadre de leur formation de M1 et M2, suivre des UE du Master BSIS en M1 et être inscrit en parcours de M2 partagé entre les 2 Masters. Il s’agit d’un échange visant une fertilisation croisée des formations en recherche dans le domaine de l’instrumentation et de l’imagerie biomédicales.
    • Les étudiants des cursus santé (médecine, pharmacie, odontologie : 4ème année validée (niveau M1) seront inscrits en M2 par le responsable de la mention, après avis de l'équipe pédagogique de la spécialité visée, en l’occurrence la spécialité BMBI-PT. Un Stage d'Initiation à la Recherche (SIR, 8 semaines minimum) effectué avant l’entrée en M2 est fortement recommandé pour les étudiants des cursus santé ayant pour projet professionnel la préparation d’un doctorat.
    • Les modalités d’enseignement de la mention sont :
      • Formation initiale
      • Formation continue

Débouchés
  • En identifiant lisiblement les métiers auxquels ce Master conduit, l’objectif est d’engager les étudiants, dès le M1, dans une démarche active de définition de leur projet personnel et professionnel.

Compétences et savoir-faire associés

Les objectifs en termes de compétences ou capacités communes attendues à l’issue de la formation sont :

  • être capable de gérer et mener à bien, avec les compétences scientifiques, techniques et technologiques requises, le développement d’un projet pluridisciplinaire,
  • être capable de synthétiser un ensemble de documents et d'informations afin de mener à bien, dans un esprit critique constructif et en fonction d’impératifs réglementaires et/ou scientifiques, une démarche ou un protocole d’étude rigoureux et contrôlé,
  • Maîtriser les outils scientifiques et techniques théoriques et appliqués à chaque spécialité,
  • Savoir communiquer à l’oral et par écrit (valorisation, travail de groupe),
  • Acquérir une expérience professionnelle de terrain (stages).

Compétences transversales
  • Tout en formant les étudiants dans la ou les disciplines scientifiques, technologiques, fondamentales ou appliquées qu’ils auront choisies pour leur projet, l’objectif pédagogique est également de les aider à acquérir progressivement leur autonomie. Ainsi, une part significative de travail personnel et de travail en groupe a été maintenue.
  • Le développement des savoir-faire et savoir-être individuels dans le cadre de travaux d’équipe ou en situation professionnelle réelle reste une priorité. D’une part, deux stages sont obligatoires, l’un en S8 de 8 ou 12semaines minimum (6 ou 9 ECTS), et l’autre en S10, de 24 semaines minimum (30 ECTS). D’autre part,en S7 (M1), deux EC obligatoires (3 ECTS chacune) sur la communication et l’insertion professionnelle sont prévues, et en S9 (M2), une autre UE obligatoire (3 ECTS) et mutualisée entre plusieurs spécialités porte sur la connaissance de l’entreprise, l’entreprenariat et le management. Le contenu de ces différentes UE est adapté aux besoins de chacune des spécialités.
  • Selon les parcours de M1 et spécialités de M2, les stages sont effectués, en France et à l’étranger :
  • En secteurs hospitaliers public et privé (CHU, hôpitaux, cliniques, cabinets) pour ITBM et IB,
  • En laboratoires publics et privés pour ITBM, BIM, BBMRC, BCP, IB, GC et BMBI-PT,
  • En entreprises et industries (produits pharmaceutiques, cosmétologie, agroalimentaire, technologies médicales, biotechnologies, autres) pour ITBM, EPT, IB, EBMPT et GC,
  • En institutions publiques et privées (INRS, CRAM) pour EPT et EBMPT.
  • Afin de compléter les connaissances et d’apporter les savoir-faire spécialisés dans les différents parcours et spécialités du Master BSIS, de nombreux professionnels participent significativement aux enseignements.
  • Ces intervenants extérieurs sont issus des secteurs publics et privés, de la région Lorraine, de France voire de l’étranger :
  • Industries pharmaceutiques (société ETAP, Laboratoires Sérobiologiques BASF à Nancy, Cytheris à Paris, Transgène à Strasbourg)
  • CHU de Nancy (cliniciens et biomédicaux), Centre Alexis Vautrin (cliniciens et biomédicaux), CH de Sedan,
  • Petites, moyennes et grandes entreprises de technologies médicales (Siemens, Philips, GE, SD Medical), de biotechnologies (Cohiro)
  • Rectorat de l’académie Nancy-Metz
  • Instituts publics (Institut National de la Propriété Intellectuelle INPI, Institut National de Recherche et de Sécurité INRS de Vandœuvre-lès-Nancy, Caisse d’Assurance Retraite et de la Santé au Travail Nord-Est CARSAT NE ex-CRAM NE, Services de Santé au travail inter-entreprises)
  • Sociétés de conseil et cabinets de consultants (F3A Conseil, Miriade, SECAFI, 7 ergonomie, Actions industrie)

Relations et échanges internationaux

Les actions menées à l’international sont de plusieurs natures :

  • Au sein des enseignements
  • De nombreux intervenants extérieurs étrangers participent aux enseignements de la formation. Ils sont notamment issus :
    • du Centre de Recherche Public Henri Tudor du Luxembourg (accords existants depuis plus de 10 ans) et du CRP Santé du Luxembourg
    • des universités partenaires au Luxembourg, en Belgique (Bruxelles, Liège), en Allemagne (Mainz, Saarbrücken) et en Autriche (Graz)
  • Dans le cadre des stages :
    • Pour certaines spécialités, un accent fort est mis sur l’acquisition d’une expérience à l’étranger par exemple : plus de 50% des étudiants du parcours ITBM effectuent leur stage de M1 en pays non-francophones dans des laboratoires, en secteurs hospitaliers ou en entreprises, entre 10 et 30 % des étudiants de la spécialité Génie Cellulaire effectuent le stage de M2 en Europe et principalement en Belgique et en Suisse
    • Pour les spécialités/parcours plus particulièrement orientés recherche, plus de 50% ont la possibilité d’effectuer leur stage longue durée de M2 au sein des laboratoires étrangers partenaires susmentionnés (cf. tableau ci-dessous).
  • Au travers de conventions de collaborations et d’échanges :
    • Mise en place récente (convention signée en 2011) d’un double-diplôme dans les domaines de la biologie, de la bio-ingénierie et de l’ingénierie avec l’Université Javeriana de Bogota (Colombie)
    • Préparation en cours d’une convention d’échanges avec l’Institut Polytechnique National de Mexico city dans le domaine biomédical
    • Collaboration Nancy-Wuhan existante et convention de « laboratoire sans mur » entre l’Université de Lorraine, l’Université de Wuhan et le CHU de Nancy
    • Accords bilatéraux existants avec les universités de Linköping et Umea en Suède pour des échanges ERASMUS
  • La mention affiche également une volonté d’innovation et d’ouverture aux étudiants européens en inscrivant un parcours international dans la spécialité BMBI-PT. Il s’agit du parcours intitulé « RNA Enzymes Sciences ». 
    Les enseignements s’effectueront dans leur totalité à Nancy. Les enseignements mettront alors à contribution, en plus des enseignants de l’UL, des intervenants provenant d’Universités européennes (Bruxelles, Liège, Mainz, Darmstadt, Autriche); d’Instituts et Laboratoires privés de recherche étrangers (Luxembourg, Allemagne).
    Les stages des étudiants pourront s’effectuer dans les laboratoires partenaires ou associés appartenant à ces Universités mais aussi dans d’autres laboratoires européens.

Accompagnement vers la réussite

Les points forts du Master BSIS sont :

  • La reconnaissance des enseignements déjà organisés et validés à Nancy depuis de très nombreuses années,
  • Une très bonne insertion professionnelle,
  • La spécificité et la complémentarité de ses spécialités de « niches » fortes d’une adéquation professionnelle reconnue,
  • Des flux d’étudiants significatifs en M1 et M2,
  • Une offre de formation visible, lisible et cohérente au niveau local et national,
  • Un renforcement des enseignements mutualisés,
  • Un adossement recherche fort et fédérateur des ressources lorraines,
  • Des collaborations internationales en cours ou en développement,
  • Une dimension généraliste et un domaine de compétence élargi cohérent avec l’obtention d’un diplôme de Master.

Comment s’inscrire ?

Les composantes assurant la responsabilité administrative (inscription des étudiants) sont :

  • Faculté de Médecine : M1 parcours ITBM et EPT, M2 spécialités IB et EBMPT
  • Faculté de Pharmacie : M1 parcours BIM, M2 spécialité BMBI-PT (parcours BIMNS)
  • Faculté des Sciences et Technologies : M1 parcours BBMRC et BCP, M2 spécialité BMBI-PT (parcours AMIP, IM, RNAES), GC et EFSVT