FORMATIONS

Master Sciences du Vivant parcours RNA and Enzyme Sciences (RNAES)


Présentation

Le parcours-type RNA and Enzymes Sciences (RNAES) correspond à une formation caractérisée par une forte expertise reconnue et spécifique dans le domaine de la biologie moléculaire et Cellulaire des ARN et de l’Enzymologie. RNAES s’appuie fortement sur l’équipe pédagogique constituée de membres des équipes ARN-RNP et Enzymologie Moléculaire et Structurale de l’UMR IMoPA UL-CNRS 7365, de renommée internationale, mais également sur des intervenants extérieurs, provenant d’Université françaises ou étrangères. Les enseignements en seconde année de Master sont dispensés uniquement en anglais.


Objectifs et compétences attendues

Les diplômés seront capables de développer des plans expérimentaux et des stratégies permettant de produire et de caractériser des molécules d’ARN ou des enzymes, de conduire des projets visant à étudier l’activité, la structure, les fonctions cellulaires, de ces macromolécules. Ces savoirs et savoir-faire permettront aux diplômés soit d’entrer dans la vie active à Bac+5 soit de poursuivre par un doctorat. 

Les étudiants auront à choisir entre deux options :

  • Option RNA Science (RNAS)
    Elle vise à former des spécialistes capables d’intervenir sur des problèmes biologiques fondamentaux impliquant des ARN, d’interprétation de données de transcriptomique, mais également dans le développement d’approches thérapeutiques utilisant des molécules d’ARN
  • Option Enzyme Science (ES)
    Elle a pour objectif de former des spécialistes en enzymologie moléculaire capables de décrypter des processus moléculaires fondamentaux impliquant des enzymes. Une vision intégrée de la structure des enzymes, de leur dynamique et de leur fonction est nécessaire également pour la conception de catalyseurs plus efficaces utilisés en biotechnologie industrielle pour la production de produits chimiques ou de nouveaux médicaments.

Formation à et pour la recherche

La formation à et pour la recherche démarre dès la première année de Master. Le semestre S7 vise à l’acquisition d’un socle disciplinaire BBRMC (description de concepts et l’évolution des connaissances, issus des données de la Recherche). En S8, les étudiants sont sensibilisés et formés progressivement à la recherche par des études de publications scientifiques, sous différentes modalités (journal club, apprentissage par problèmes…), complétés au cours du semestre 8 par un apprentissage en communication orale et écrite en anglais dans le cadre de l’UE d’anglais scientifique. Les travaux pratiques au cours des semestres S7-S9 permettent d’asseoir les bonnes pratiques de laboratoire et réglementaires ou la mise en pratique des concepts théoriques appliqués aux macromolécules, aux cellules, tissus et à l’organisme entier et de mener un travail expérimental intégré, depuis la conception des expériences, la mise en œuvre, l’analyse des données ou l’analyse de situation de terrain. Cette initiation pratique, notamment en S7 et S8, facilite leur prise en main du sujet de stage d’une durée minimum de 8 semaines à la fin du semestre S8. Cette période d’initiation à la recherche fondamentale ou applicative pourra être prolongée durant la période estivale (stage jusqu’à 16 semaines).

Au cours du semestre S10, les étudiants seront formés à la recherche et contribueront significativement à un projet de recherche fondamental ou applicatif. Le choix du sujet de stage de fin d’études dépend du projet professionnel de chaque candidat, id est soit vers une insertion directe soit vers la poursuite en doctorat ou une réorientation ; le choix de stage en France ou hors de France ; la modalité de formation (Formation initiale ou formation par l’alternance. Enfin, le stage en entreprise est également guidé par une embauche possible à la fin de cette période.

La formation est essentiellement destinée à la Recherche et donc à la poursuite du cursus par la préparation d’un Doctorat dans les domaines de la biologie moléculaire et cellulaire, de la biochimie, de l’enzymologie ou de la biologie structurale. En ce sens, le second semestre de la formation est entièrement dédié à un stage de recherche dans des équipes de reconnaissance internationale dans les domaines de l’étude des ARN ou des enzymes, à Nancy, en France ou à l’étranger.