FORMATIONS

Master Sciences du Vivant - Organisation


Organisation des études

Les trois Parcours-Types du Master, BTECH, RBS et RNAES sont organisés en quatre semestres, suivant une logique et une progression cohérence de formation. Ce dispositif pédagogique permet aux candidats soit une insertion directe à la suite de la diplomation soit une poursuite d’études en particulier vers le doctorat.

  • Semestre S7
    Le semestre S7 est composé d’enseignements obligatoires soit selon un socle en Biochimie, Biologie Moléculaire et Régulations Cellulaires (BBMRC) soit en Biologie Cellulaire et Physiologie (BCP). Les étudiants participeront également à un Atelier Projet Personnel et Professionnel organisé par le SOIP.
  • Semestre S8
    Le semestre S8 est organisé en Orientations, qui correspondent à un approfondissement ou de découverte de connaissance selon le choix du parcours-type  ou de l’option retenue en S9 par chaque candidat. Trois orientations sont proposées par socle disciplinaire. Les orientations sont organisées en Unités d’Enseignements majeures et obligatoires et d’Unités d’enseignements optionnelles. Une période d’immersion en entreprise ou laboratoire (Stage de 2 à 4 mois) est incluse dans la formation, ainsi qu’un Atelier de formation à la veille documentaire.
  • Semestre S9
    Il correspond à la spécialisation finale des candidats, sous la forme d’Option. Six options sont proposées et couvrent l’ensemble des expertises des enseignants-chercheurs, chercheurs, managers du privé ou responsables de secteur R&D, impliqués dans les formations du Master.
  • Semestre S10
    Le semestre S10 représente le Stage de fin d’Etudes réalisé soit en entreprise soit en unité de recherche. La durée est de 6/8 mois selon la modalité de formation (Formation initiale, formation par l’alternance ou en formation continue).
     

Organisation du Master MSV
Les parcours-types BTECH, RBS et RNAES de MSV démarre par le choix entre deux socles disciplinaires (S7 BBMRC et BCP). Le semestre S8 est organisée en orientations (Recherche en Biologie Santé – Biochimie, Biologie Moléculaire/RNA Science ; Enzyme Science ; Biotechnologie – Ingénierie Moléculaire ; Recherche en Biologie Santé – Biologie Cellulaire ; Recherche en Biologie Santé – Physiologie ; Biotechnologies Génie Cellulaire/Neuro-& Physiologie Appliquée) qui permettent de compléter la formation initiale de chaque candidat, au cours de la première année de Master. Le semestre S9 est organisé en options selon la spécialité retenue par chaque candidat. (Option Enzyme Science ou RNA Science pour le parcours-type RNAES ; option Génie Cellulaire, Ingénierie Moléculaire ou Neuro-& Physiologie Appliquée pour le parcours-type BTECH). Le semestre S10 correspond au stage de fin d’études.


Articulation Licence/ Master

Les parcours de la Licence Sciences de la Vie (LSV) proposée à l’UL donnent principalement accès à la première année de MSV, selon une logique et une cohérence de formation proposée dès l’année de L3 (cf Schémas de formation ci-dessous).
Les parcours proposés sont :

  • Biochimie et Biologie Moléculaire sur le site nancéen (L3 BBM),
  • Biologie Cellulaire et Physiologie Animale sur le site nancéen (L3 BCPA)
  • Molécules, Cellules, Organismes sur le site messin (MCO),
  • Une passerelle existe également à partir de la licence Sciences pour la Santé (SpS), parcours Bio-Ingénierie des Médicaments (BIM).

Cette structuration des formations, sous la forme de filières de formation dès le L3 permet d’accroître la réussite de chaque candidat. Les passerelles des L3 BBM et BCPA de la FST ou du L3 BIM de la Faculté de Pharmacie vers la première année du Master MSV sont possibles au regard des enseignements dispensés constituant un socle de formation commun voire disciplinaire. Pour les étudiants de licence équivalente d’autres universités, et pour des étudiants en réorientation issus d’autres Masters ou d’écoles d’ingénieur, en France ou à l’étranger, l’entrée en M1 est conditionnée aux enseignements dispensés dans la licence ou du master suivi.
En identifiant lisiblement les métiers auxquels MSV conduit, l’objectif est d’engager les étudiants, dès la première année de master, dans une démarche active de définition de leur projet personnel et professionnel, en favorisant progressivement leur autonomie. Ainsi, une part significative de travail personnel et de travaux en groupes sont proposés.


Schéma de formations à partir d’une licence en Biochimie & Biologie Moléculaire


Articulation de L3 Biochimie, Biologie Moléculaire vers le Master Sciences du Vivant (MSV). 
Les formations proposées en Licence Sciences de la Vie (FST) facilitent l’intégration des candidats sur la base de connaissances et de compétences acquises au cours l’année de  L3. Après le S7 représentant un socle d’enseignements en Biochimie, Biologie Moléculaire et Régulations Cellulaires, les candidats ont le choix entre 3 orientations en S8. Quelle que soit l’orientation suivie, les candidats peuvent changer de spécialisation en S9. Les étudiants de L3 BBM (proposée à la FST) ou licence équivalente peuvent également bifurquer vers le S7 en Biologie Cellulaire et Physiologie. L’entrée en S9 est soumise à sélection sur dossier/entretien et est fonction des capacités d’accueil de chaque formation. 


Schémas de formations à partir d’un profil initial en Biologie Cellulaire & Physiologie Animale

Articulation L3 Biologie Cellulaire & Physiologie (animale) vers le Master Sciences du Vivant
Les formations proposées en Licence Sciences de la Vie (FST) facilitent l’intégration des candidats sur la base de connaissances et de compétences acquises au cours l’année de  L3. A la suite du S7, représentant un socle  d’enseignements en Biologie Cellulaire et Physiologie, les candidats ont le choix entre 3 orientations, en S8. Quelle que soit l’orientation suivie, les candidats peuvent changer de spécialisation en S9.  Les étudiants de L3 BCPA ( proposée à la FST) ou licence équivalente  peuvent également bifurquer vers le S7 en Biochimie, Biologie Moléculaire et Régulations. L’entrée en S9 est soumise à sélection sur dossier /entretien et est fonction des capacités d’accueil de chaque formation.