LA FACULTE

Département de Neurosciences et Biologie Animale

Le département de Neurosciences et Biologie Animale (NBA)

  • Le département de Neurosciences et Biologie Animale est un des 3 départements du secteur Biologie de la Faculté des Sciences et Technologies. Il regroupe des enseignants-chercheurs dont plus d'une vingtaine sont titulaires d'une habilitation à diriger des recherches pouvant encadrer directement des étudiants en thèse. Les compétences présentes au sein du département sont très riches et diversifiées depuis la génétique, la biologie cellulaire et moléculaire, l'immunologie, la neurophysiologie, les neurosciences comportementales jusqu'aux sciences animales (biologie des organismes). Les enseignants-chercheurs du département sont ainsi impliqués dans des activités de recherche aussi diverses :
    • l'étude des mécanismes moléculaires et cellulaires de la cancérogenèse et de la réponse aux thérapies anticancéreuses (CRAN, Philippe Becuwe et Stéphane Flament),
    • l'étude de la modulation du système immunitaire et des microbiotes liés aux états de stress (EA 7300 Stress Immunité Pathogènes, Jean-Pol Frippiat),
    • la caractérisation des effets neurotoxiques de l'exposition périnatale aux contaminants chimiques présents dans l'alimentation (UR AFPA, Henri Schroeder),
    • l’identification d’agents neuroprotecteurs et leur utilisation dans les biomatériaux afin de lutter contre les pathologies neurodégénératives (UR AFPA, Thomas Claudepierre),
    • les mécanismes de la rigidité/fibrose et de l’hypercoagulabilité dans les risques cardiovasculaires (U_1116 INSERM DCAC, Simon Thornton),
    • la domestication, la régulation des performances de reproduction et du développement des poissons (UR AFPA, Pascal Fontaine),
    • la perturbation des mécanismes épigénomiques (méthylation, acétylation, micro-RNA…) du programme neurogénique pouvant aboutir à des anomalies du développement (spina bifida, atrophie cérébrale…) (U_954 INSERM INGERE, Carine Bossenmeyer-Pourié).
    • la synthèse ou l’extraction de molécules d’intérêt thérapeutique (SRSMC, Equipe 5, Metz, Hervé Schohn).
  • Sur la base de ces activités de recherche et des compétences ainsi présentes au sein du département, des enseignements généraux et plus spécialisés sont proposés à tous les niveaux de Licences et de Masters du secteur Biologie, ainsi que des parcours de formation proposés dans d'autres composantes de l'Université de Lorraine (IUT de Biologie, Faculté de Pharmacie, UFR Mathématiques-Informatique, ESPE).