FORMATIONS

Master Sciences du Vivant parcours Biotechnologies (BTECH)


Présentation

Le parcours-type Biotechnologies (BTECH) offre une formation unique au sein de l’UL et au niveau de la région Grand Est. BTECH s’appuie sur l’expertise reconnue en recherche fondamentale (laboratoires académiques à l’UL et hors UL) et appliquée (secteur R&D en entreprise) dans les domaines du génie cellulaire et des procédés ; de l’ingénierie moléculaire, de la biologie structurale et de la biologie de synthèse ; de l’expertise en neuro- & physiologie dans le cadre de l’expérimentation animale.
Les options proposées sont :

Le parcours-type BTECH est à valence professionnelle id est une formation structurée autour d’enseignements disciplinaires et de professionnalisation. De nombreux enseignements sont mutualisées entre options de BTECH ou avec les Spécialités RBS et RNAES aux semestres S7, S8 ou S9.

Les options BTECH (2ème année) sont proposées en formation par l’alternance selon la modalité du contrat de professionnalisation (BTECH GC Alternance, BTECH-IM Alternance et BTECH-NPA Alternance


Objectifs et compétences attendues

BTECH a pour objectif principal de préparer chaque candidat aux fonctions de cadre et d’encadrement (ingénieur/cadre) dans des équipes de R&D au sein d’entreprises du secteur Pharmaceutique, des Biotechnologies, d’instituts publics d’équipes labellisées (CNRS, INSERM) en France ou en Europe. La formation conduit à une insertion dès l’obtention du grade de Master ou à la poursuite en Doctorat.

Les compétences acquises en BTECH sont communes à l’ensemble du master. Cependant les compétences professionnelles attendues (savoir-faire) diffèrent selon l’option choisie.

  • Option Biotechnologies – Génie Cellulaire
    Pour chaque candidat, les enseignements de l’option permettent d’acquérir ou d’approfondir des connaissances en biologie cellulaire, ingénierie cellulaire et bioprocédés. Le candidat sera capable à la fin de sa formation, de proposer des stratégies cellulaires pour la production de cellules transformées ou non, de virus, de métabolites ou de molécules d’intérêt (peptides, épitope…); de conduire et de concevoir le suivi de production de cellules ; de conduire et de concevoir des projets d’étude sur les effets de molécules (médicaments-candidats ou produits actifs) sur des cibles telles que l’animal entier, la cellule, ou la protéine avec les méthodologies décrites ou mises en œuvre au cours de la formation (transfection – vectorisation…); de conduire et de concevoir des projets d’études sur l’expression et les fonctions d’un gène par des approches semi quantitatives ou globales (-omics).
  • Option Biotechnologies – Ingénierie Moléculaire
    Les diplômés auront acquis des connaissances en techniques et stratégies de clonage et de production des protéines recombinantes, techniques et stratégies de purification des protéines, techniques et stratégies de caractérisation structurale des protéines, connaissances approfondies en Biologie Structurale, Biologie Synthétique et stratégies en Ingénierie protéique. Les liens entre ces connaissances mettront en exergue le caractère interdisciplinaire nécessaire à l’étude de macromolécules biologiques et des complexes supra-moléculaires pour amener les candidats jusqu'à la conception de projets d’étude intégrant les relations structure/fonction des macromolécules biologiques d’une part mais aussi pour créer de nouvelles fonctions biologiques.
  • Option Biotechnologies – Neuro- & Physiologie Appliquée
    Pour chaque candidat, la formation permet d’acquérir ou d’approfondir des connaissances en Neuro- & physiologie animale, neuro-immunologie, analyse comportementale. Chaque candidat devra à la fin de la formation être capable de conduire et de concevoir des projets d’étude sur les effets de molécules (médicaments-candidats ou produits actifs) sur l’animal entier et de maîtriser l’expérimentation animale dans le respect de la règlementation sur l’expérimentation.

Formation à et pour la recherche

La formation à et pour la recherche démarre dès la première année de Master. Le semestre S7 vise à l’acquisition d’un socle disciplinaire (description de concepts et l’évolution des connaissances, issus des données de la Recherche). En S8, les étudiants sont sensibilisés et formés progressivement à la recherche par des études de publications scientifiques, sous différentes modalités (journal club, apprentissage par problèmes…), complétés au cours du semestre 8 par un apprentissage en communication orale et écrite en anglais dans le cadre de l’UE d’anglais scientifique. Les travaux pratiques au cours des semestres S7-S9 permettent d’asseoir les bonnes pratiques de laboratoire et réglementaires ou la mise en pratique des concepts théoriques appliqués aux macromolécules, aux cellules, tissus et à l’organisme entier et de mener un travail expérimental intégré, depuis la conception des expériences, la mise en œuvre, l’analyse des données ou l’analyse de situation de terrain. Cette initiation pratique, notamment en S7 et S8, facilite leur prise en main du sujet de stage d’une durée minimum de 8 semaines à la fin du semestre S8. Cette période d’initiation à la recherche fondamentale ou applicative pourra être prolongée durant la période estivale (stage jusqu’à 16 semaines).

Au cours du semestre S10, les étudiants seront formés à la recherche et contribueront significativement à un projet de recherche fondamental ou applicatif. Le choix du sujet de stage de fin d’études dépend du projet professionnel de chaque candidat, id est soit vers une insertion directe soit vers la poursuite en doctorat ou une réorientation le choix de stage en France ou hors de Francela modalité de formation (Formation initiale ou formation par l’alternance. Enfin, le stage en entreprise est également guidé par une embauche possible à la fin de cette période.


Formation à côté de la recherche

BTECH apporte aux étudiants une formation à côté de la recherche, sous la forme de concepts théoriques dédiés à la recherche appliquée ou industrielle dès le S8. La formation est assurée par les enseignants-chercheurs ou chercheurs de structures de recherches impliquées dans le développement industriel et localisés dans les Ecoles d’Ingénieurs à l’UL (ENSAIA, ENSIC) ou des enseignements dispensés par les PAST, du Pôle Entrepreneurial de Lorraine (PEEL), d’organismes extérieurs à l’UL (INPI) et de services de l’UL (SOIP, BU). Ces derniers participent également à la formation de l’ensemble des étudiants pour des ateliers dédiés à l’insertion professionnelle et à la documentation scientifique.


Certification

La certification en Expérimentation Animale - Application de Procédures (niveau II, 60h) est inclus dans le programme des orientations Recherche en Biologie Santé - Physiologie et Biotechnologies - Génie Cellulaire/Neuro- & Physiologie Appliquée.