FORMATIONS

Licence Sciences de la Vie

Objectifs de la formation

Diplôme national de licence contrôlé par l'État
 

La licence Sciences de la Vie repose sur un ensemble d’enseignements disciplinaires et connexes ayant pour but la compréhension du vivant et de son fonctionnement, aux différentes échelles d’étude (des molécules aux écosystèmes) suivant les parcours. L’enseignement allie au cours des trois années de licence l’apprentissage des savoirs élémentaires et des concepts fondamentaux et l’utilisation des outils méthodologiques et techniques.

En 3ème année, la licence se décline en 7 parcours, à choisir en fonction du projet professionnel envisagé :

  • Biochimie, biologie moléculaire
  • Biologie cellulaire et physiologie animale
  • Biologie, du gène à l'écosystème
  • Biologie, géologie
  • Molecules, cellules, organismes
  • Pluridisciplinaire, professorat des écoles
  • Sciences de l'environnement

Licence Sciences de la Vie

À la fin du L3 l’étudiant a une vision intégrée du monde vivant et a une connaissance globale des méthodes couramment utilisées, ce qui lui permettra un approfondissement disciplinaire ultérieur. L’objectif principal de la licence est la poursuite de la formation en master, cependant une insertion professionnelle est également envisageable.

Possibilité de suivre un Cursus Master en Ingénierie (CMI) BioMIM (Biotechnologies en microbiologie et ingénierie moléculaire)

L.AS (Licence accès santé) : UE Mineure Santé proposée dès la L1 (environ 180h, 10 Ects, à distance) permettant d’accéder, sous conditions, en 2ème année de l’une des six filières de santé : ergothérapie, kinésithérapie, maïeutique, médecine, odontologie, pharmacie.


Parcours-type Biologie cellulaire et physiologie animale (BCPA) & Biologie, du gène à l'écosystème (BIOGECO) (Nancy)
  • Ces 2 parcours de biologie ont pour objectif de permettre aux étudiants d'accéder à une vision intégrée du monde vivant et de sa diversité à partir de connaissances fondamentales en Biologie Cellulaire, Physiologie, et biologie des organismes animaux (BCPA) ou en Biologie des microorganismes, des organismes végétaux et des écosystèmes (BIOGECO), tout en soulignant les enjeux sociétaux importants (recherche, biotechnologies, santé, changement climatique, maintien de la biodiversité, gestion des ressources, développement durable…).
  • Ce sont des parcours généralistes permettant d’acquérir des compétences solides et complètes en biologie. Il aborde les différents niveaux d’organisation du vivant : le niveau moléculaire et cellulaire (maîtrise des techniques courantes de l’ADN recombinant et de l’analyse protéique, maîtrise des techniques courantes de biologie cellulaire : culture de cellules eucaryotes et procaryotes, techniques de microscopie), le niveau de l’organisme (réalisation des dissections, des études anatomiques et mise en place des dispositifs expérimentaux de physiologie chez l’animal, le végétal, les micro-organismes, réalisation des constructions phylogénétiques, des alignements de séquences) et enfin le niveau de l’écosystème (analyse des interactions entre organismes). Un socle commun de connaissances fondamentales en biologie moléculaire et génétique est partagé avec le parcours BBM. L’apprentissage, la réalisation et l’analyse d’expériences scientifiques conduisent à l’acquisition des méthodes de base de biologie moléculaire et cellulaire dans ces parcours Biologie.

Parcours-type Biochimie, Biologie Moléculaire (Nancy)
  • Ce parcours a pour objectif de permettre aux étudiants d’acquérir de solides connaissances fondamentales en Biochimie, qui est au carrefour de nombreuses autres disciplines de la Biologie, et ainsi d’accéder à une vision intégrée des aspects moléculaires du Vivant et de sa diversité. Cette vision prend en compte les deux principaux niveaux d’organisation : des molécules aux cellules. Hormis les concepts fondamentaux en Biochimie structurale, Biochimie métabolique, Biologie moléculaire, Enzymologie, et Bio-informatique, la formation vise également à l’acquisition des bases indispensables à l’utilisation et à la maîtrise des techniques et outils récents mis au point dans les différents domaines de la Biochimie et Biologie Moléculaire, et mis en œuvre dans tous les domaines de la Biologie. Par le biais des UE optionnelles proposées, il s'ouvre à d’autres domaines de la Biologie. Ainsi les étudiants qui le désirent pourront avoir une orientation leur permettant d'aborder plus facilement certaines spécialités entrant dans leurs projets de formation niveau Master ou professionnel.
  • Les étudiants devront maîtriser les concepts fondamentaux et pratiques associés aux aspects moléculaires des grandes fonctions biologiques. Dans ce cadre, les enseignements visent à former les étudiants à l’analyse et à la résolution de problèmes par une approche scientifique. Les étudiants devront être capables de restituer à l’écrit comme à l’oral les différents aspects d’une problématique scientifique (résultats tirés de publications, compte-rendu de travaux pratiques, stages…). Le niveau de réflexion et de connaissances générales acquis permettra également un réinvestissement dans d’autres domaines.

Parcours-type Biologie, Géologie (Nancy)
  • Ce parcours est axé sur l’acquisition de compétences doubles en Biologie et en Géologie, principalement en vue de pouvoir se présenter aux concours de recrutement des professeurs de sciences de la vie et de la terre (SVT) à l’issue d’un master correspondant. Il propose néanmoins deux orientations : CAPES SVT et Professorat des Ecoles qui permettront à l’étudiant de se préparer aux futurs concours de l’enseignement du Second degré ou du Premier degré.
  • En plus d’un large éventail de connaissances et de compétences en biologie commun aux deux orientations, une formation solide en géologie est dispensée aux étudiants de l’orientation CAPES SVT. Les enseignements disciplinaires scientifiques se répartissent en sciences de la vie pour deux tiers et en sciences de la terre pour un tiers. Grâce à cette formation à l’interface de la biologie et de la géologie, les étudiants sont bien préparés pour accéder à un master MEEF second degré SVT. Cette formation leur permet en outre de s’orienter vers un master en sciences de la vie ou en sciences de la terre. Les contenus des enseignements sont volontairement les plus larges possibles et tiennent compte notamment des programmes officiels des concours de recrutement de l’enseignement secondaire.
  • Les étudiants ayant suivi ce parcours ont aussi la capacité de compléter une formation dans le domaine très porteur de l’environnement pour travailler à l’interface entre les aspects biologiques et géologiques. Les stages de terrain proposés permettent une appropriation des méthodes dans des situations concrètes autres que celles proposées en salles de TD et de TP, ils permettent à l’étudiant d’identifier ses points forts et les points à améliorer. De plus, un stage en école primaire est prévu dans le cadre de l’UE consacrée au Projet Professionnel. Il permettra aux étudiants d’être au contact des acteurs du système éducatif et des élèves, ainsi que d’appréhender les programmes d’enseignement relatifs aux différents cycles.
  • Pour les étudiants s’orientant vers le Professorat des Ecoles des UE de sensibilisation aux métiers de l’enseignement, mais aussi des UE de français, de mathématiques et de culture générale sont proposées à la place des UE de Géologie. Un stage en école primaire est aussi proposé. Cette orientation les prépare de façon optimale aux épreuves disciplinaires du concours CRPE.

Parcours-type Molécules, Cellules, Organismes (Metz)
  • Ce parcours est axé sur les évolutions scientifiques et sur les besoins et préoccupations de la société. Le contenu permettra aux étudiants d'acquérir les éléments nécessaires à une réflexion et à l'élaboration d'une démarche scientifique. Par le biais d'UE optionnelles (Pédagogie, Didactique, stage en milieu scolaire) les étudiants du parcours peuvent aussi se diriger vers les métiers de l'enseignement. Les enseignements sont conçus pour allier concepts fondamentaux et apprentissage des outils méthodologiques à différents niveaux d’organisation (molécule, cellule, organisme, population, écosystème). Ce parcours a également pour but de former les étudiants à la toxicologie et à l'écotoxicologie dans les domaines de la santé et de l'environnement.
  • Le parcours MCO propose un stage de 8 semaines en fin de semestre 6 permettant aux étudiants de compléter leur formation et d’utiliser leurs compétences dans un cadre professionnel. Les thèmes et lieux de stage dépendent du projet professionnel de l’étudiant : stage en laboratoire de recherche (public ou privé), entreprises, bureaux d’études, associations…

Parcours-type Sciences de l'Environnement (Metz)
  • Ce parcours propose une formation en environnement dont les contenus sont centrés autour de thèmes porteurs en termes de débouchés professionnels (caractérisation de sites pollués, évaluation de l’impact écologique / sanitaire ou évaluation des risques par exemple). Pour aborder ces thèmes, les compétences privilégiées concernent la maîtrise d’outils permettant la description, l’évaluation et la gestion des milieux, la caractérisation des polluants, la description d’impacts sur le biota et la quantification des risques environnementaux ou sanitaires. Parallèlement, les étudiants complètent leurs connaissances en matière de réglementation et de certification en environnementales. Par le biais d'UE optionnelles (Pédagogie, Didactique, stage en milieu scolaire) les étudiants du parcours peuvent aussi se diriger vers les métiers de l'enseignement.

Parcours type Pluridisciplinaire, professorat des écoles (Metz ou Nancy)
  • Partagé par plusieures mentions de licence du collegium Sciences et Technologies (Mathématiques, Physique, Chimie et Sciences de la Terre), il offre une pré-professionnalisation pour les étudiants scientifiques motivés par les métiers de l’enseignement du 1er degré (en écoles maternelles et primaires). L'objectif est de proposer, en amont du Master MEEF 1er degré de l'ESPE, une préparation adaptée au concours de recrutement de professeurs des écoles pour des étudiants scientifiques.
  • Enfin, le parcours propose un stage d'une période de 8 semaines. Il permet aux étudiants de compléter leurs connaissances et de mettre en œuvre les compétences acquises en prenant part à la réalisation d’une mission clairement identifiée dans l’établissement d’accueil. Cet exercice offre l’opportunité de développer l’autonomie et les capacités d’initiative, qualités facilitant l’intégration dans le milieu professionnel.

Cursus Master en Ingénierie (CMI)
  • Ce cursus s’appuie sur des licences et masters de l’Université de Lorraine, en proposant une formation plus exigeante (72 crédits/an de cours par rapport à une formation normale -60 crédits/an-). Il permet d’obtenir le label national CMI reposant sur le modèle international du "master of engineering" et d’ajouter des compétences au-delà de l’apprentissage scientifique et technologique classique.
  • Le CMI BSE (Biologie, Santé, Environnement) cible le domaine des biotechnologies, de la santé et de l’environnement. Ce cursus de 5 ans (licence et master) s’adresse notamment aux nouveaux bacheliers inscrits en licence Sciences de la Vie (SV) à la Faculté des Sciences et Technologies de l’Université de Lorraine.

Accompagnement - Aide à la réussite
  • Des enseignements en groupes réduits de Travaux Dirigés (36 étudiants) et Travaux Pratiques (18 étudiants).
  • Un Enseignant Référent par groupe de TP qui suit les étudiants tout au long de la première année (L1) : présentation des modalités d’évaluation, des options, conseils d’orientation, entretiens individuels…
  • Des enseignements de Méthodologie du travail universitaire dès le début du L1.Des séances de renforcement et de préparation aux examens au cours des deux semestres du L1.
  • Des enseignements d’aide à la construction du projet professionnel tout au long de la licence.
  • Une partie du contrôle des connaissances sous forme de contrôle continu sur les trois années.

Programme

La licence se déroule en 3 ans : L1 (1ère année de licence), L2, L3, soit 6 semestres (de S1 à S6)

1 semestre = 30 crédits européens (ECTS European credits transfer system)

Volume horaire hebdo moyen : environ +/- 20 heures

CM : cours magistraux
TD : travaux dirigés
TP : travaux pratiques


Compétences acquises
  • C1 : Mobiliser les concepts fondamentaux et les technologies de biologie pour traiter une problématique de la biologie moderne.
  • C2 : Concevoir et/ou mener les différentes étapes d’une démarche expérimentale en analysant et exploitant les résultats obtenus.
  • C3 : Identifier, sélectionner et synthétiser des données pour documenter un sujet.
  • C4 : Développer une argumentation avec esprit critique.
  • C5 : Elaborer et mettre en œuvre une stratégie de professionnalisation.
  • C6 : Utiliser et adapter les différentes modalités d’expression écrite et orale de la langue française.

Conditions d'admission

Inscription en 1ère année de Licence pour les futurs bacheliers :

  1. 1ère étape : Pré-inscription à l’université sur le portail www.parcoursup.fr de la mi-janvier à la mi-mars.
  2. 2ème étape : Une fois votre candidature acceptée, rendez-vous sur www.univ-lorraine.fr dès les résultats du bac pour confirmer votre inscription.

Pour en savoir plus sur les inscriptionsu2l.fr/inscriptions