FORMATIONS

Licence Sciences de la Vie

Objectifs de la formation

La licence Sciences de la Vie est une formation généraliste sur 3 ans après le bac permettant de donner aux étudiants de solides bases dans les différentes disciplines de la biologie afin de comprendre le vivant et son fonctionnement, en prenant en compte les différents niveaux d’organisation.

Les étudiants acquerront les outils méthodologiques et pratiques qui seront approfondis (en master) dans les domaines de la santé, des biotechnologies, de la nutrition/agro-alimentaire, de l’environnement et de l’enseignement.


Lieux de la formation (au choix)

La première année peut être suivie indifféremment sur les sites de Metz ou de Nancy, seules les options (UE d’Ouverture ou UEO) diffèrent entre les sites. Il en est de même pour le L2, excepté pour le parcours « Biologie, Géologie » (principalement destiné aux métiers de l’enseignement : Professorat des Ecoles et CAPES) qui n’existe qu’à Nancy. En troisième année, les parcours sont spécifiques à chaque site.

  • UFR Sciences Fondamentales et Appliquées, Campus Bridoux, Metz
  • UFR Sciences et Technologies, Campus Aiguillettes, Vandoeuvre-lès-Nancy


Organisation générale
  • Chaque année de la licence est divisée en deux semestres. Il y a donc en tout 6 semestres (S1 à S6), de 30 crédits européens chacun (ECTS), à valider selon les modalités de contrôles des connaissances définies.
  • Chaque semestre est constitué d’Unités d’Enseignements (UE) permettant une orientation progressive des étudiants de la première à la troisième année grâce au choix de certaines UE optionnelles, d’Orientation et de Parcours-type (PT).
  • En première et deuxième année, les enseignements sont communs (mêmes UE, mêmes contenus généraux) entre les sites de Metz et Nancy, excepté pour les UEO spécifiques à chaque site (3 UEO par année).
  • La spécialisation se fait surtout en L3 par le choix du Parcours-Type spécifique de chaque site :  


 


Compétences disciplinaires
(selon le parcours-type suivi)

La maîtrise des savoirs théoriques et pratiques associés à chaque sous-discipline de la biologie, de l’étude de la molécule à celle de l’écosystème, conduiront l’étudiant à :

  • utiliser les principaux instruments de mesure et d’analyse biologique, biochimique et chimique
  • maîtriser les techniques courantes de l’analyse des protéines et des séquences d’ADN,
  • utiliser des techniques courantes de génie génétique et protéique (ADN et protéines recombinantes),
  • maîtriser les techniques courantes de biologie cellulaire : culture de cellules procaryotes et eucaryotes,
  • mettre en place des dispositifs expérimentaux de physiologie chez l’animal, le végétal, les micro-organismes en laboratoire ou sur le terrain,
  • maîtriser les outils de description, évaluation et gestion des milieux naturels,
  • caractériser les polluants, décrire leur impact sur le biota et évaluer les risques environnementaux et sanitaires.

Compétences transversales

La formation permet également à l’étudiant de développer des compétences trans-disciplinaires :

  • Maîtriser la démarche expérimentale : de la définition d’une problématique scientifique à sa résolution, en passant par la conception d’un protocole et sa mise en œuvre (recueil des données et analyse statistique)
  • Analyser un problème scientifique : recherche documentaire, analyse, interprétation et critique de résultats, synthèse et restitution des informations
  • Communiquer : à l’écrit et à l’oral, en langues étrangères, en utilisant les technologies de l’information et de la communication
  • Travailler en groupe
  • élaborer des supports pédagogiques
  • Construire et développer son projet personnel et professionnel, établir son portefeuille d’expériences et de compétences, savoir rédiger un curriculum vitae et une lettre de motivation, savoir préparer un entretien

Poursuite d’études

Débouchés

Les débouchés présentés sont majoritairement accessibles après une spécialisation en Master (*).

  • Principaux secteurs d’activités :
    • Environnement, écologie, protection du patrimoine naturel
    • Agronomie
    • Biotechnologies
    • Industrie pharmaceutique
    • Communication et culture scientifique et technique
    • Commercialisation de produits et équipements scientifiques
    • Enseignement (1er, 2nd degrés)
    • Recherche et développement
  • Principaux métiers :
    • Technicien-ne supérieur-e
    • Assistant-e ingénieur-e
    • Animateur/trice scientifique
    • Cadre technique*
    • Chargé-e d’études, de mission
    • Ingénieur-e*
    • Professeur-e de SVT*
    • Professeur-e des écoles*

Accompagnement à la réussite
  • Une semaine d’accueil lors de la rentrée en première année
  • Un tuteur et un enseignant référent au cours de la première année
  • Une évaluation des connaissances scientifiques du secondaire est organisée à la rentrée du L1 ; les résultats sont discutés avec l’enseignant référent 
  • Des enseignements de méthodologie au cours du premier semestre
  • Des enseignements d’aide au projet professionnel tout au long de la licence
  • De la pré-professionnalisation, avec des enseignements au choix, de nature à favoriser une orientation vers un secteur professionnel donné
  • Des stages facultatif et obligatoire tout au long de la licence
  •  Une « activité intégratrice » en fin de licence, au S6, mettant en œuvre des connaissances et compétences acquises durant le cursus
  • Un Espace Numérique de Travail (ENT) personnalisé pour accéder à différents outils de travail et à des ressources numériques : cours et exercices corrigés en ligne, emplois du temps, dates des contrôles, notes, espace de stockage, recherche documentaire, ...
  • Des liens avec la recherche : enseignements dispensés par des enseignants-chercheurs, large choix de stages dans les laboratoires de recherche de l’Université de Lorraine (laboratoires impliqués)
  • Une équipe de formation qui travaille de façon concertée afin de garantir aux étudiants l'ensemble des compétences à acquérir dans le cadre du « référentiel de compétences en licence 2018 » (réf de compétences)

Certaines conditions favorisent la réussite en licence SV :

  • Etre titulaire d'un bac général scientifique (taux réussite L1/Bac)
  • Etre passionné par les sciences et le monde du vivant
  • Être rigoureux et autonome dans son travail
  • Travailler régulièrement pour assimiler et approfondir ses enseignements

Public concerné
  • Pour l’entrée en L1, le bac S est fortement recommandé, toutes spécialités confondues, mais la formation reste accessible à des bacheliers fortement motivés de section STL par exemple.
  • Pour l’entrée en L2 ou L3, après un niveau Bac +1 ou +2 validé (BTS, DUT, PACES, prépa CPGE…) : évaluation des candidatures sur dossier. Attention, AUCUNE demande ne sera étudiée après la date limite (effectifs totaux bisites)

Etudes à l'étranger
  • Il est proposé pour tous les parcours des possibilités d'échanges de types ERASMUS+, BCI (Québec) ou autres, avec un grand nombre d'Universités étrangères.
  • Pour de plus amples renseignements :
    contacter Emmanuelle Moussier (Responsable du service Formation Continue Relations Internationales de la FST)
    emmanuelle.moussier@univ-lorraine.fr


Conditions d'admission