VIE ETUDIANTE

Financement des études

Les bourses d’enseignement supérieur :
  • Bourses sur critères sociaux :

Ces bourses sont accordées aux étudiants confrontés à des difficultés matérielles ne leur permettant pas d’entreprendre ou de poursuivre des études supérieures. Elles constituent une aide complémentaire à celle de la famille
Pour solliciter cette bourse, vous devez :

  • Etre de nationalité française ou de nationalité étrangère sous réserve que les parents et les enfants à charge vivent en France depuis au moins deux ans.
  • Avoir moins de 26 ans au 1er octobre de l’année universitaire (recul d’âge pour service national, maternité ou handicap physique) pour une 1ère demande.
  • Etre inscrit en formation initiale dans un établissement de l’enseignement supérieur.
  • La demande doit être faite sur le site Internet du CROUS de votre académie du 15 janvier au 30 avril précédant la rentrée universitaire. Cette demande est effectuée par le biais du «Dossier Social Etudiant» (DSE), document servant également de base à une demande de logement en résidence universitaire.

Le calcul du montant de la bourse se fait sur la base des ressources et des charges parentales (de la famille et/ou de l’étudiant – année n-2) appréciées au regard d’un barème national, arrêté chaque année par le ministère.
Après instruction du dossier, vous recevrez une notification d’attribution conditionnelle ou de rejet.
Lors de votre inscription à l’université, vous présenterez cette notification au service de la scolarité et vous bénéficierez d’une exonération partielle des droits d’inscription et de sécurité sociale. Vous devrez vous munir des certificats de scolarité de vos frères et sœurs inscrits dans le supérieur ainsi qu’un relevé d’identité bancaire ou postal à votre nom.
Le paiement des bourses ne peut avoir lieu qu’après l’inscription et est effectué en neuf mensualités. La demande doit être renouvelée chaque année.


Les allocations d’études :

Les allocations d’études sont attribuées aux étudiants en situation :

  • De rupture familiale avec leurs parents (situation attestée par une évaluation sociale),
  • De difficultés particulières (divorce, séparation, chômage, maladie),
  • D’indépendance familiale avérée,
  • De reprise d’études au-delà de 26 ans.

Les étudiants français, résidant seuls sur le territoire français alors que leur famille habite à l’étranger et qu’elle ne peut subvenir à leurs besoins, peuvent également bénéficier d’une allocation d’études, sous certaines conditions.
Les dossiers d’allocations d’études sont à remplir auprès des services sociaux du CROUS. Ils sont examinés par une commission académique paritaire qui émet un avis permettant au recteur de décider ou non de l’attribution d’une allocation d’études et de son montant. Le renouvellement d’une allocation d’études est possible sous réserve que le candidat continue à remplir les conditions ayant permis l’ouverture du droit.
La demande peut être déposée à tout moment au cours de l’année universitaire.


Les bourses de service public :

Les bourses de service public sont accordées aux étudiants fréquentant un Institut ou un Centre de Préparation à l’Administration Générale ou préparant le concours d’entrée à l’Ecole Nationale de la Magistrature.

  • Elles sont attribuées sur critères sociaux et universitaires et sur proposition du Chef d’établissement, dans les limites d’un contingent annuel.

Bourses de mobilité :

Les étudiants boursiers sur critères sociaux ou bénéficiaires d’une allocation d’études, préparant un diplôme national dans certains établissements publics à caractère culturel, scientifique et professionnel (E.P.C.C.S.P) peuvent recevoir une bourse de mobilité pour un séjour d’études à l’étranger dans un établissement d’enseignement supérieur. La durée d’attribution de cette bourse ne peut être inférieure à trois mois ni supérieure à neuf mois.
Vous en connaîtrez les modalités en cliquant sur ce lien


Les allocations de recherche :

Alloués par le Ministère de l’Education Nationale aux formations doctorales, elles sont réservées aux étudiants venant d’obtenir un master et s’inscrivant en première année de doctorat.

  • Les allocataires de recherche peuvent obtenir un poste de moniteur en échange d’une contribution de 64 heures de TD ou 96 heures de TP.
  • Ce dispositif permet aux étudiants de préparer leur thèse dans de bonnes conditions, tout en se formant au métier d’enseignant-chercheur.

L’exonération des droits d’inscription :

Le Président de l’Université est habilité à accorder à titre exceptionnel une exonération aux étudiants qui en font la demande.
Cette demande est à déposer au bureau des bourses du service scolarité, accompagnée des justificatifs permettant d’apprécier la situation précaire de l’étudiant, notamment l’avis de l’assistante sociale attachée à la Faculté des Sciences et Technologies.

  • Sont exonérés de plein droit :
    • Les bénéficiaires d’une bourse d’enseignement accordée par l’Etat,
    • Les pupilles de la Nation.
  • Peuvent en outre bénéficier de la même exonération, les étudiants qui en font la demande en raison de leur situation personnelle, notamment :
    • Les réfugiés,
    • Les travailleurs privés d’emploi.